News - Public

QUIZZ - RÉPONSE - une meule domestique

meule2

Chez les Gaulois, les plantes cultivées représentent 80% de l’alimentation. Parmi elles, les céréales couvrent la plus grande part des apports énergétiques de la population. Elles sont utilisées sous forme de grains entiers ou moulus.
La céréale principale est l’orge qui sert à la fabrication de la cervoise, produit de la levure et, une fois concassée, peut entrer dans la fabrication de soupes ou de bouillies. Viennent ensuite plusieurs sortes de blé dont seuls l’épeautre et le froment permettent de fabriquer du pain à pâte levée.
Récoltées à la fin de l’été, les céréales sont stockées dans des greniers aériens. Les grains sont nettoyés en fonction des besoins puis stockés dans de grands récipients en céramique en attendant d’être consommés.

La mouture du grain se fait quotidiennement et au sein de chaque foyer à l’aide d’un moulin rotatif en pierre. La partie basse de la meule (meta) est fixe. La partie supérieure (catillus) est mobile. Les deux sont solidarisées autour d’un axe en bois. Des poignées permettent d’actionner la partie mobile. Le grain est alors versé au centre de la partie supérieure et broyé entre les deux pierres.
Les archéologues trouvent très régulièrement ce genre de meules dans les habitats fouillés.


La consommation quotidienne de céréales est estimée à 500 g par personne, soit plus de 180 kg par an. La durée de mouture nécessaire pour obtenir 1 Kg de farine étant d’1h30, il faut par conséquent 4h30 d’un travail fastidieux chaque jour pour obtenir la production nécessaire à l’alimentation d’une famille de 6 personnes.

henri_derus_photographie_meule3henri_derus_photographie_meule1