News - Public

QUIZZ - RÉPONSE - une SPINA

Il taille une pièce de bois pour réaliser la spina d’un bouclier.

reeponse_spina_1reeponse_spina_2Arme défensive, mais aussi offensive puisqu’elle permet de porter des coups à l’adversaire, le bouclier gaulois est constitué de deux minces plaques de bois. Il est plat et ovale, et mesure environ 1,20 m de haut sur 60 cm de large pour 1 à 1,5 cm d’épaisseur.
Sur la partie avant du bouclier, la spina (épine) est un renfort vertical en bois plus dur. A l’arrière, la partie centrale du bouclier et de la spina sont évidées pour laisser place à la main qui empoigne un manipule horizontal en bois ou en fer. Une coque métallique, l’umbo, recouvre la spina au niveau de la main, ce qui renforce encore la protection de cette dernière. Dans certains cas, l’orle, une gouttière métallique, protège les rebords du bouclier des coups d’épée portés de taille, c’est-à-dire avec le tranchant de la lame.
Le bouclier est recouvert de peau ou de tissus, dont l’usage est d’amortir les chocs. Il est peint de motifs symboliques, abstraits ou figuratifs, signes de protection ou de reconnaissance sur le champ de bataille.
La structure du bouclier évolue avec le temps. Ainsi, l'umbo apparait au IIIe siècle avant notre ère, pour protéger la zone évidée de la spina (et la main en dessous !), qui elle même disparait, au 1er siècle avant notre ère, au profit d’un umbo semi-sphérique.

Sur le site de l’INRAP, la vidéo « Histoire d’un bouclier gaulois » retrace la découverte et la restauration d’un umbo, et nous décrit à quoi ressemblait un bouclier gaulois.


reeponse_spina3

Crédit photos : Josette Blanchet